Quelle Formation pour Devenir Esthéticienne ?

formation esthéticienne

Venez consulter notre dossier sur la formation esthétique, pour en savoir plus.

Il existe de nombreuses écoles d’esthétique en France. Ce sont des lieux qui forment les professionnels du monde de l’esthétique bien entendu, mais aussi de la manucure, de la cosmétique, du bien-être, de la coiffure, etc. Ce sont des formations professionnelles diplômantes, du niveau CAP jusqu’au niveau bac+5. Parmi elles :

– Le CAP Esthétique Parfumerie. Ceci est le diplôme de base pour devenir esthéticienne.

– Le Bac Pro Esthétique apporte des compétences techniques.

– Le BP (Brevet Professionnel) Esthétique apporte des compétences techniques complémentaires (notamment pour les soins du corps). Vous pouvez compléter votre CAP par un BP.

– Le BTS Esthétique forme à des postes avec plus de responsabilités, puisqu’il comprend des cours en comptabilité, gestion et administration.

– Les Licences Esthétiques, et

– Les Masters Esthétiques sont plus théoriques.

– Les Certificats de Qualification Professionnelle (CQP)

Au sein des écoles, il est souvent possible de se spécialiser par exemple dans l’onglerie, l’extension de cils, le modelage… Cependant, certaines écoles forment à l’esthétique en général.

Regardons de plus près ces formations, et ce qui les différencie.

à Voir aussi : Quels Sont les Meilleurs Livres pour Devenir Esthéticienne ?

Le CAP est une formation pratique : elle forme les esthéticiennes à travailler dans un institut. Le BP se fait à la suite du CAP, et est plus technique puisqu’il prépare aussi aux taches de management et de gestion. Il convient à des personnes qui aimeraient ouvrir ou reprendre un institut (ou un autre établissement d’esthétique). De plus, les titulaires d’un BP trouvent un emploi plus facilement que les titulaires d’un CAP.

De même que le BP, la Licence et le Master Esthétique comprennent des cours en management, qui préparent à des métiers comme directeur d’établissement esthétique. Certains contiennent des cours scientifiques destinés à l’apprentissage de métiers comme cosmétologue, ingénieur pour la santé, chercheuse en cosmétique, etc.

Les programmes de l’école sont composés de cours d’enseignement général pour la plupart des diplômes préparés. Il est donc probable que vous n’échappiez pas aux cours d’histoire-géographie, de français, d’anglais, de mathématiques, de sciences appliquées, d’art, d’éducation civique et d’économie et gestion. En plus, vous aurez des disciplines correspondant à un enseignement plus spécialisé au métier que vous préparez, avec des cours comme la cosmétologie, les techniques esthétiques, la vente, la technologie des appareils et des instruments, la pédicure, la manucure, la formation UV, dermatologie, etc.

Pour accéder à un CAP, aucun diplôme particulier n’est exigé, et vous pouvez vous y inscrire dès l’âge de 16 ans. Pour un Bac Pro, c’est la même histoire, aucun diplôme particulier n’est exigé. En revanche pour un BP Esthétique, il faut être titulaire d’un diplôme tel que le CAP, le baccalauréat, ou équivalent. Pour le BTS ou la Licence en esthétique, le niveau bac est exigé. Enfin on accède au Master après une Licence.

L’accès d’une formation en esthétique se fait généralement sur dossier, suivi d’un entretien si ce dernier a été retenu.

Il existe plusieurs modes d’enseignement. L’apprentissage en alternance est une option intéressante, puisque vous passez une certaine proportion de votre temps dans une entreprise où vous travaillez en temps qu’employée. C’est un véritable atout car cela permet de travailler et donc de gagner de l’argent et de l’expérience tout en continuant d’apprendre les techniques et les théories à l’école. Cerise sur le gâteau, votre employeur prend généralement en charge le coût de votre formation. Il existe différentes formules d’alternance selon les écoles : 2jours en cours/3jours en entreprise, 1semaine en cours/1 semaine en entreprise, 15 jours en cours/15 jours en entreprise.

Bien entendu, celles qui ne choisissent pas l’option de l’alternance ont aussi une expérience professionnelle durant leur formation, puisqu’elles font des stages en entreprise au cours de leur formation.

Vous pouvez également choisir l’option d’un apprentissage à distance, qui vous permet de gérer votre propre temps, et plusieurs écoles proposent cette option pour différents types de programmes. Il existe plusieurs manuels pour vous aider dans votre apprentissage qui viennent en complément des cours, et que vous pouvez vous procurer sur internet.

D’autres types de scolarité pour une formation en esthétique incluent le CPF, les cours du soir, la validation des acquis de l’expérience (VAE), ou encore le DIF ou le CIF pour celles qui sont en reconversion professionnelles.

Renseignez-vous auprès des établissements pour trouver ce qu’ils proposent, et l’option qui vous convient le mieux.

à Voir aussi : En Quoi Consiste le Métier d’Esthéticienne ?