Comment Devenir Esthéticienne à Domicile ?

formation esthéticienne4

Venez voir notre page sur la formation esthétique.

Être esthéticienne à domicile, c’est être indépendante. C’est une option qui peut être plus rentable et plus agréable que de travailler en institut par exemple, mais c’est un pari qui incombe des risques.

Comme tout projet d’entreprise, il faut faire une étude de marché. Une esthéticienne à domicile travaille en règle générale dans un rayon de 20km autour de chez elle. Sa clientèle se compose essentiellement de particuliers, qui peuvent participer par le bouche à oreille au développement de son entreprise. Pour consolider sa clientèle, il est évident et essentiel de se souvenir des particularités des clientes, d ‘avoir un sens aigu de l’organisation, et d’être disponible. En effet, certaines clientes ont recours à une esthéticienne à domicile parce qu’elle travaillent et n’ont pas le temps de se déplacer en institut. Attendez-vous donc à travailler le soir et les weekends.

En tant qu’esthéticienne à domicile, vous avez l’option de créer des partenariats avec des agences d’évènementiel, qui vous recommanderont à leurs clientes pour la préparation et le maquillage avant leur mariage ou d’autres évènements.

Au niveau de l’administration, voici ce qu’il vous faut retenir si vous prévoyez de vous installer comme esthéticienne à domicile :

– Travailler à domicile, c’est donc être artisan. Cependant, vous pouvez vous associer à une marque et vendre des produits a vos clientes si vous avez des qualités commerciales et souhaitez un complément de salaire. Ainsi, votre activité n’est plus seulement artisanale, mais aussi commerciale.

– La carte d’artisan ambulant, quesaquo ? Lorsque vous êtes esthéticienne à domicile, vous vous déplacez chez vos clientes. Vous exercez donc ce qu’on appelle une activité ambulante. Vous avez également le statut d’artisan, puisque vous exercez une activité manuelle. Vous êtes donc un artisan ambulant ! Il est nécessaire de vous procurer la carte qui correspond à ce statut si vous vous déplacez en dehors de la commune dans laquelle vous habitez. Si c’est le cas, demandez cette carte à la CMA, la Chambre des Métiers de l’Artisanat, de laquelle vous dépendez. Elle sera valable pendant 4 ans, et vous la recevrez sous 1 mois.

à Voir aussi : Les Débouchés du BTS Esthétique

– Vous allez bien connaître votre CMA, puisque vous allez sûrement devoir y faire un stage de préparation à l’installation pour votre entreprise artisanale. Vous apprendrez la fiscalité, la juridiction et la comptabilité pour faire fonctionner votre entreprise artisanale. C’est un stage de 30 heures, qui coûte entre 200 et 300€ (selon les différentes CMA). Le stage est obligatoire, mais vous pouvez être dispensée si vous avez déjà suivi un stage similaire, ou si vous pouvez justifier d’une expérience professionnelle d’au moins trois ans en tant que cadre, conjoint collaborateur… En bref, si vous pouvez justifier connaître déjà les réponses aux questions de fiscalité, de juridiction et de comptabilité d’une entreprise artisanale.

Créer une société ou choisir le statut d’auto-entrepreneur ? Les différences se font au niveau :

– Des limitations de chiffre d’affaire. SI vous êtes auto-entrepreneur, la limite annuelle de chiffre d’affaire est de 32000€ hors taxes pour les soins, et 82000€ hors taxes pour les produits. Si vous créez une société, vous n’avez pas de limitations sur votre chiffre d’affaire.

– Des charges. Être esthéticienne à domicile, ça fait des frais : pour le transport, pour l’achat des soins… Ses charges sont déductibles du chiffre d’affaire si vous avez une entreprise, mais pas si vous avez le statut d’auto-entrepreneur.

– Des régimes fiscaux et sociaux. Pour les auto-entrepreneurs, ces derniers sont adaptés à de très petites structures, et ils sont donc simplifiés. Cela veut dire par exemple que vous remplissez vous-même vos obligations comptables, que vous pouvez commencer à travailler rapidement et que les formalités administratives sont limitées comparées à si vous choisissez de créer une entreprise.

– Du risque au niveau de votre patrimoine. Au cas où vous n’arriveriez pas à joindre les deux bouts, vos créanciers ne pourront prendre que les biens de votre société si vous en avez une. Cependant si vous êtes auto-entrepreneur, votre patrimoine personnel n’est pas protégé.

Si vous n’êtes toujours pas certaine du régime qui vous convient le mieux, vous pourriez commencer votre activité avec un statut d’auto-entrepreneur, et une fois que vous avez une solide base de clients, alors vous créez votre entreprise.

à Voir aussi : Comment Effectuer une Reconversion Professionnelle pour Devenir Esthéticienne ?