Démarches pour ouvrir un salon à ongles

Vous songez  à ouvrir votre propre salon à ongles ? Nous pouvons vous aider avec nos conseils professionnels. Vous avez raison de surfer sur la tendance puisque de plus en plus de personnes fréquentent les salons à ongles et sont prêtes à dépenser pour avoir de jolies mains.

Mais attention à ne pas vous lancer sans savoir ce qui vous attend. Voici nos conseils :

Avez-vous la bonne formation et assez d’expériences ?

Avant de vous lancer, sachez qu’il est recommandé d’avoir une attestation en formation ongulaire. Si ce n’est pas votre cas et même si vous avez un diplôme de manucure, vous risquez de vous retrouver en difficulté. En effet, ce métier est vraiment très technique et demande que vous maitrisiez un certain nombre de chose.

Pensez d’abord à vous former et à obtenir votre attestation. [Vous pouvez cliquez ici  pour voir nos conseils pour trouver une bonne formation adaptée à vos besoins]. En 3 à 4 semaines, vous pouvez être formée et vous serez prête à vous lancer dans le métier.

Mais avant de lancer votre propre entreprise, pourquoi ne pas faire quelques stages pour voir le fonctionnement d’un salon à ongles ? Hormis le travail de pose et de l’embellissement des ongles, vous allez devoir vous occupez des autres aspects d’une entreprise : la comptabilité, la gestion des stocks, la gestion du personnel, le marketing pour faire venir vos clients, la fidélisation …

Vous verrez de manière théorique tous ces aspects pendant votre formation, mais rien de telle que la réalité sur le terrain pour vous rendre compte de ce qui vous attend. En plus, si vous avez de la chance, votre patronne pourra vous donner des tuyaux.

boutique à ongles

Où pouvez-vous ouvrir votre salon ?

Cela va dépendre de votre budget pour acheter le pas de porte et payer le loyer, mais il est évident qu’il faut un lieu passager où on croise beaucoup de femmes comme dans les rues commerçantes ou dans les centres commerciaux. L’avantage pour votre activité est que vous n’avez pas besoin de beaucoup d’espace, donc cela ne vous coutera pas aussi cher qu’un restaurant par exemple.

Pour trouver le meilleur endroit, le mieux est de vous promener dans les quartiers et d’observer les lieux où les femmes passent le plus souvent comme devant les arrêts de bus ou les écoles. Mais regardez aussi le type de femmes qui y passent.

Votre cible est les femmes qui sont intéressées par la beauté et peuvent devenir vos clientes. Vous devez donc faire un repérage et une étude de marché sérieuse pour ne pas vous retrouver sans cliente. De plus, choisissez un local qui est bien visible par tous les passants avec une façade attrayante.

Le but est d’attirer les futures clientes qui aiment voir de l’extérieur avant d’oser entrer.

Si votre budget ne vous permet pas de prendre un local qui vous plait, pourquoi ne pas essayer de négocier un coin d’une boutique existante ? On voit de plus en plus se développer des corners en tous genre et pourquoi pas de prothésiste ongulaire.

Cela vous permettra de commencer à constituer une clientèle et de tester votre concept. De plus, vous aurez surement comme premières clientes celles de la boutique qui vous héberge, sans aller les chercher bien loin.

Combien va vous coûter le lancement de votre salon ?

vernis

Outre l’investissement pour vous former et obtenir votre attestation, la partie le plus gros de l’ investissement est pour la location ou l’achat de votre local. Ensuite, il faudra faire des travaux dans ce salon pour le rendre accueillant et fonctionnel.

Vous aurez aussi besoin de contracter une assurance pour protéger le lieu mais aussi vous-mêmes et des problèmes avec les clients. Si vous comptez embaucher dès le départ, il faudra prévoir le salaire et les charges patronales.

Ensuite vous devez prévoir un budget assez important pour tout le matériel : tables, chaises, tabouret, éclairage … mais aussi pour constituer un 1er stock de produits pour les soins. Mine de rien, vous aurez pas mal de produits à avoir pour satisfaire toutes les demandes.

Concernant le matériel et la décoration, n’hésitez pas à mettre le paquet si vous en avez les moyens. Vous devez donner envie aux passants d’entrer dans votre boutique. Aménagez un salon cosy mais qui attire l’attention par des couleurs qui ont du peps et par un éclairage doux mais qui se voit.

Mettez en avant des produits comme les vernis de toutes les couleurs. Cela donnera envie de les tester. Vous pouvez aussi exposer dans de jolis cadres des nail arts que vous avez réalisés pour montrer vos talents et pour donner des idées de modèles.

Bien chouchouter vos clients

Avant d’ouvrir votre boutique, n’oubliez pas de penser aux prestations et aux prix à pratiquer. Vos clientes doivent avoir une idée très claire de ce qu’elles vont payer, sinon elles n’oseront pas entrer dans la boutique ou si elles font le 1er pas, elles risquent d’être déçues et ne pas revenir.

Exposer la liste des prestations et leur prix dans la vitrine.

pose d'ongles

N’oubliez pas de prévoir un programme de fidélité pour entretenir vos clientes. Aujourd’hui, il est tendance de proposer des bons : la cliente paie pour 10 séances et a 1 séance gratuite. Vous pouvez aussi innover comme bon vous semble tant que cela attire et fait rester vos clientes.

Concernant le prix, vous devez les pratiquer en fonction du quartier où vous êtes installé. Il est vrai que la même prestation peut être proposé du simple au double en fonction de la clientèle.

Mais vous devez viser juste. Si vous êtes trop chère, les clients n’auront pas les moyens d’aller chez vous. Mais si vous n’êtes pas assez chère par rapport aux femmes qui fréquentent le quartier, vous risquez d’être décrédibilisée par rapport à votre travail.

De plus, si vous avez de la concurrence, leurs prix peuvent vous donner une idée de ce que vous pouvez proposer, sans toutefois devoir être exactement sur le même niveau.

Nous espérons que toutes ces informations vont vous aider à ouvrir votre boutique. Bonne chance !

Découvrez la formation prothésiste ongulaire à distance de notre partenaire Karis Cliquez ici