1

Formation styliste ongulaire : Le Guide complet

Le métier de prothésiste ongulaire vous intéresse ?  Vous cherchez un centre de formation de qualité ? Notre guide complet devrait répondre à toutes vos questions.

Ce guide, mis à jour régulièrement, est consacré aux formations et aux compétences requises pour exercer ce métier. Il vise aussi à vous aider, si vous le souhaitez, à trouver des centres de formation de qualité dans votre région ou à distance (voir le formulaire ci-dessous)

Les formations

Les conditions d’admissions

Il n’y a pas de niveau d’étude requis ni de diplôme obligatoire à avoir pour exercer le métier- seules les personnes qui veulent faire des manucures comprenant le limage, la repousse des cuticules … doivent avoir obligatoirement un CAP esthétique. D’ailleurs il n’existe pas de centre de formation officiel dans le secteur.

La plupart des candidats ont un BEP ou un CAP ou un niveau 3ème et se forment dans des centres ou écoles privés ouvertes par les marques de produits autour des ongles.

Ces centres proposent des formations en stylisme ongulaire allant de quelques jours à plusieurs mois.

formationprothesisteongulaire-1

Par contre si vous voulez évoluer dans cette profession et devenir représentante de marque ou directrice d’un institut, il est nécessaire d’avoir un CAP (Certificat d’Aptitude professionnelle) en soins esthétiques et corporels ou un diplôme ou un titre de niveau égal ou supérieur homologué ou enregistré au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

En effet, il vous faudra des connaissances en gestion et en commerce que ces formations ne peuvent vous apporter.

Si vous décidez de suivre une formation styliste ongulaire, choisissez la bien car il en existe à plusieurs endroits et de plusieurs qualités. Déplacez-vous pour voir les salles, le matériel utilisé qui doit être à la pointe et comment se passent les cours et la pratique, et si des documents vous sont remis à la fin. Vérifiez bien ces points essentiels

Formation ongulaire : ce qu’il faut vérifier avant de signer

Première chose à vérifier : que le diplôme proposé est bien enregistré au niveau V au RNCP. Cela est primordial pour que votre formation soit reconnue. La plupart des formations remplissent aujourd’hui cette condition.

Demandez aussi  le numéro de déclaration d’activité du centre de formation, indispensable pour que votre certificat professionnel soit reconnu en France. Ce numéro sera en effet inscrit sur votre certificat.

Au passage, vérifiez l’activité en bon et du forme du centre de formation …. il suffit de vous rendre sur “infogreffe.fr” ou “societe.com” et d’entrer le nom du centre de formation. L’activité doit être : Formation continue d’adultes (code NAF : 8559A)

Le centre de formation prothésiste ongulaire doit également avoir un numéro d’agrément lui donnant droit de dispenser cette formation ongulaire. Ceci est indispensable si vous voulez que la formation soit prise en charge par la région ou Pôle emploi.

En effet, si vous êtes à la recherche d’un emploi et que vous percevez l’allocation de retour à l’emploi ou que vous entrez dans le cadre d’une aide à la reconversion, Pôle emploi peut vous financer votre formation prothésiste ongulaire.

Par contre si vous êtes demandeur d’emploi mais que vous n’avez pas d’allocation de chômage, le Conseil Régional peut aussi vous aider à financer une partie ou toute la formation ongulaire.

Il faut bien vous renseigner auprès de ces organismes avant de vous inscrire dans une école pour être sure que la formation prothésie ongulaire sera prise en charge et pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Vous allez sans doute devoir monter un dossier solide pour motiver votre désir de vous lancer dans ce métier.

formationprothesisteongulaire-2

Souvent, ces organismes vous demandera de faire un stage de quelques jours dans un salon d’onglerie pour vérifier que vous vous plaisez dans le secteur et pour que votre patronne valide vos aptitudes à exercer le métier de prothésiste après la formation.

Ce sera à vous de trouver votre stage en faisant du porte à porte.

Même sans que ces organismes vous le demandent, un stage d’observation peut être bénéfique pour vous, avant de payer une formation onglerie et de vous rendre compte que cela ne vous plait pas.

Le programme des cours théoriques est très important. Au vu de ce qu’il a été dit précédemment, vérifiez que les cours vont vous permettre d’exercer ce métier correctement.

Vous devez avoir des cours sur la morphologie de l’ongle, les techniques ongulaires, l’hygiène, les maladies des mains et des pieds, la comptabilité, l’expression orale…Les bonnes écoles donnent les détails précis des cours avec le timing et le nombre d’heures de pratique après chaque cours théorique.

Demandez le programme des cours pratiques et leur fréquence. Il doit y en avoir suffisamment pour que vous vous entrainiez.

Renseignez-vous aussi sur le nombre de fois où vous allez travailler sur des mains artificielles, des vraies personnes et si vous devez trouver les modèles vous-même.

Certains centres de formation ont une boutique avec pignon sur rue et font faire des poses par les élèves aux clientes à un prix réduit, ce qui permet d’avoir des modèles régulièrement.

Vérifiez qu’il y a possibilité de faire des stages de remise à niveau sur certaines techniques que vous ne maitrisez pas bien. Si vous en parlez dès l’inscription, vous pourrez négocier les tarifs avec votre stage de 3 semaines.

formationprothesisteongulaire-3

Le nombre d’élèves par classe est important aussi car si vous êtes trop nombreux pendant les travaux pratiques et qu’il n’y a pas assez de poste de travail pour tout le monde, vous risquez de ne pas vous exercer suffisamment.

De même, vérifiez le nombre de professeur pour chaque cours pratique car vous devez vous faire corriger à chaque séance de manière personnalisée pour ne pas refaire les erreurs. Si vous avez 1 professeur pour 20 élèves, ce n’est pas suffisant. Idéalement, il faut des groupes de 6 à 10 élèves pour 1 professeur.

Durée de la formation styliste ongulaire

Il existe deux types de formations:

      • les formations intensives, qui sont généralement d’une durée de trois jours
      • Les formations longues, qui dure généralement entre trois semaines et un mois

             Ce qu’il faut bien comprendre au sujet de la durée de la formation, c’est que ce qui compte avant tout c’est la qualité de la formation que vous allez recevoir. Si vous avez peu de temps devant vous et un petit budget, une bonne formation de trois jours sera sans doute plus adapté.

Si vous avez plus de temps et un budget plus important, les formations plus longues peuvent s’avérer être une option intéressante. De même, une fois lancée dans le métier, vous devez rester à la page car ce métier évolue très vite avec les tendances et la mode, en vous formant continuellement.

Les marques proposent souvent des petites formations sur les nouvelles tendances et les nouveaux produits. Suivez les pour que vos clientes n’aillent pas voir ailleurs.

Formation prothésie ongulaire à distance

Il existe des formations à distance également. Elles sont valables si elles sont couplées à des travaux pratiques et des stages dans un salon. formationprothesisteongulaire-4 De beaux ongles pourront avoir un impact significatif sur l’identité de vos futures clientes   De plus la formation prothésie ongulaire à distance vous permet généralement de la faire à votre rythme sans imposer une durée limitée.

Vérifiez cependant qu’une équipe est à votre écoute et peut vous donner des conseils sur les techniques et vous corriger souvent. À noter que nous recommandons également quelques écoles à distance puisque l’une des rédactrices de ce blog à suivi un programme à distance et en est très satisfaite.

Pour suivre une formation à distance, la condition sine qua none est d’avoir une connexion internet très rapide. En effet, vous aurez à vous connecter en ligne plusieurs fois par semaine avec votre formateur et d’autres élèves pour suivre des cours en direct.

Votre centre de formation vous fournira également des DVD ou des liens vers des vidéos en ligne pour compléter les cours. Vous aurez des devoirs à envoyer par email ou à faire en ligne.

En plus de ces parties théoriques, selon les centres de formation à distance, il vous sera demandé de faire des travaux pratiques sur une personne réelle que vous aurez à trouver par vous-mêmes. Vous allez devoir prendre le résultat en photos pour les envoyer à votre formateur qui vous fera un retour sur les points à améliorer.

Comme pour les centres traditionnels, vous aurez à faire des stages dans un salon. Ces stages peuvent durer entre quelques jours à quelques mois. Il faudra donc prévoir d’aménager votre temps en fonction. À noter que si vous désirez recevoir plus d’informations sur les formations à distance, vous pouvez remplir le formulaire ci-dessous :

Pour celles qui ont un plus gros budget, à noter qu’il existe des formations à domicile.

Cliquez ici pour découvrir nos formations ongulaires à domicile!

Attestation/diplômes en formation ongulaire

Enfin, vérifiez bien qu’une attestation de formation est bien remise à la fin car vous en aurez besoin pour postuler dans les boutiques et pour donner confiance à vos clientes.

Cette attestation est délivrée à la fin de la formation après un examen théorique sur les connaissances sur la morphologie de l’ongle, les pathologies et les techniques et après validation de votre stage pratique en institut rattaché à l’école.

Comme il n’y a pas de diplôme officiel, cette attestation sera votre sésame pour entrer dans le métier. Mais toutes les attestations ne se valent pas car les écoles sont plus ou moins reconnues dans la profession.

formationprothesisteongulaire-5

D’humeur fruitée ?

Généralement ce sont les écoles rattachées à des marques sérieuses dans le secteur. Attention de ne pas tomber dans le piège. Une marque sérieuse ne signifie pas forcément très connue pour ses produits.

En effet, certaines marques communiquent beaucoup mais ne sont pas forcément utilisées dans les salons et leur formation n’est pas forcément sérieuse. Il faut une marque qui existe depuis longtemps, qui innove et qui donne des conseils aux professionnels. Bref, le plus important est de bien vous renseigner-

Prix d’une formation onglerie

Quand au tarif, vous trouverez de tout en fonction de la durée de la formation et de la notoriété du centre. Les formations  de 3 jours serieuses vous couteront autour de 500 euros.

Ce prix peut inclure le kit de base dont vous aurez besoin pendant la formation et après. Faites le tour de plusieurs centres et renseignez vous auprès des salons comme on l’a dit plus haut pour être sûr que la formation choisie est la bonne.

Certains établissements proposent aussi des paiements en plusieurs fois, ce qui peut aussi compter sur la balance de vos décisions. Cliquez-ici pour connaître les meilleures écoles de prothésiste ongulaire de votre région

Les différentes techniques

Ce métier demande de connaître des techniques particuliers pour le soin des mains et des pieds. La prothésiste choisit d’appliquer les techniques en fonction des antécédents de la cliente et des demandes cette dernière.

Il est donc nécessaire d’avoir une bonne formation onglerie pour que le travail soit parfait et esthétique et pour savoir quel produit choisir en fonction de sa qualité et de l’application ciblée pour telle cliente.

La prothésiste fait aussi souvent de l’art donc une sensibilité dans le domaine et un savoir-faire est demandé. Les techniques utilisées sont multiples, en voici quelques unes :

La French manucure

 

formationprothesisteongulaire-6

Cette technique, la plus classique de toute, tente d’embellir les ongles de façon naturelle. Après avoir coupé l’ongle et repoussé la cuticule, la prothésiste redessine le blanc de l’ongle par un trait au pinceau et passe ensuite une couche de vernis de protection aux couleurs naturelles de l’ongle de la cliente. Cliquez ici pour plus de détails sur la French Manucure, et ici pour la manucure.

Le Modelage des ongles

formationprothesisteongulaire-7

Après un bon modelage, vous pourrez vous laisser aller à vos créations

 

Cette technique permet de modeler les ongles pour qu’ils soient plus solides et plus esthétiques, surtout quand ils sont abimés naturellement ou rongés.

Cela demande beaucoup de dextérité car le modelage doit être fait de manière impeccable en recouvrant l’ensemble de l’ongle sans déborder et sans toucher la cuticule, sinon cela risque de se décoller. Il y a en réalité 2 techniques : Le modelage avec résine est une méthode traditionnelle.

La prothésiste pose sur l’ongle un mélange de poudre et de liquide qui se transforme en résine qu’elle module de la forme désirée en respectant la morphologie des ongles de la cliente, puis laisse sécher à l’air libre.

Le modelage avec gel est une méthode plus récente. La prothésiste applique sur l’ongle plusieurs couches de gels UV qui durcissent sous une lampe UV. Les différentes couches sont le gel de base, le gel de construction et le gel de finition.

Cette technique permet de suivre parfaitement la morphologie des ongles grâce aux différentes couches à appliquer, ce qui rend le résultat plus naturel.

L’Extension des ongles

De belles extensions originales

De belles extensions originales

Sur les ongles trop courts, la prothésiste peut aussi poser un faux ongle en plastique, appelé capsule, pour le rendre plus joli. Ensuite, elle pourra embellir cette prothèse en faisant une French manucure ou du Art Nails.

Les réparations des ongles abimés

Les ongles peuvent être cassés ou ébréchés ou présentant des stries. La prothésiste utilisera alors les mêmes techniques de pose de faux ongles que pour l’extension.

Le remplissage des ongles

formationprothesisteongulaire-9

Le remplissage des ongles est souvent nécessaire pour embellir les prothèses au maximum

 

C’est une technique complémentaire de la pose de faux ongles en gel ou en résine car toutes les 3 à 4 semaines l’ongle a bien poussé et il est nécessaire de cacher le vide entre la prothèse et l’ongle naturel de la cliente au niveau de la base.

Pour cela, la prothésiste va raccourcir les prothèses et lime pour réduire l’épaisseur de la résine ou du gel pour pouvoir en rajouter d’autres couches et rendre le tout uniforme.

Le retrait de la prothèse ongulaire

formationprothesisteongulaire-10

Le retrait des extensions fait tout autant partie du métier que leur installation

 

Quand la cliente ne veut plus de ses prothèses, la styliste doit les enlever avec une technique particulière sans que cela n’abime les ongles naturels. Pour une pose avec de la résine, elle trempe les ongles dans une solution pour faire fondre la résine.

Les ongles naturels en sortent alors intacts. Pour une pose avec gel ou par capsules, elle va limer le gel jusqu’à atteindre l’ongle naturel.

Un métier à responsabilités

La prothésiste  a entre ses mains des ongles naturels qu’il faut soigner ou embellir. Elle doit savoir ce qu’elle fait et utiliser les techniques adaptées à ses clientes.

En outre elle doit avoir une parfaite hygiène tant d’elle-même que de ses instruments et du local en faisant un nettoyage régulier et en jetant les déchets fréquemment.

Idéalement, elle doit utiliser des limes jetables et ne pas les utiliser pour plusieurs clientes. Elle doit également désinfecter tous ses instruments après chaque utilisation sinon elle risque de donner des mycoses ou d’autres maladies des ongles à ses clientes.

formationprothesisteongulaire-11

Un métier qui demande de la minutie

 

De même le stylisme ongulaire nécessite d’avoir un savoir-faire irréprochable pour ne pas abimer les ongles des clientes, les rendant plus fragiles ou cassantes si elle les lime trop.

La pose de faux ongles , si elle est mal faite peut aussi entrainer des dégâts grâves comme la déformation de l’ongle, des douleurs ou des repousses retardées. Elle doit également faire attention à bien informer ses clientes sur les actes et ne doit pas accepter tout le monde.

Par exemple, les jeunes filles de moins de 16 ans ne doivent pas être traitées en prothésie ongulaire car leurs ongles ne sont pas encore matures et il peut y avoir par la suite une malformation des ongles.

Certaines personnes qui ont des maladies de l’ongle comme les mycose ne doivent pas être traitées car cela risque de contaminer les instruments puis les autres clients. La prothésiste doit donc savoir repérer les infections.

La styliste ne doit pas non plus traiter les personnes allergiques aux produits. Elle doit donc en début de séance soumettre la cliente à un questionnaire précis sur ses antécédents médicaux.

Les personnes sous certains traitement médicamenteux ne doivent pas non plus être traitées : les traitements antibiotique prolongés peuvent conduire à une mauvaise adhérence des produits sur les ongles.

Enfin, la prothésiste ne doit pas traiter les femmes enceintes de plus de 7 mois ou toute autre personne qui risquent de subir une intervention chirurgicale dans les prochains jours. En effet, les médecins ont besoin de regarder la couleur sous les ongles pendant les opérations pour vérifier que la patiente ne fait pas de malaise ou de carence.

Les différentes facettes du métier

La prothésiste a un métier de contact proche avec ses clientes. Chaque cliente est traitée entre 1h et 1h30. Il faut donc aimer discuter et parler de sujets divers tout en se concentrant sur son travail.

Généralement, les clientes veulent se sentir en confiance et se détendre chez la prothésiste donc il est nécessaire d’être à l’écoute et d’avoir une bonne relation avec elles.

Cela permet également de fidéliser la clientèle qui revient si elle se sent bien en votre compagnie et si le travail lui plait bien entendu. La prothésiste doit être propre sur elle-même et bien se présenter. Elle est souvent bien maquillée et bien coiffée.

Côté vêtement, elle est souvent en blouse blanche propre et bien repassée. Idéalement elle devrait porter elle-même des faux ongles pour montrer l’exemple et surtout pour bien en parler en se mettant à la place de la cliente.

Elle est la meilleure vitrine pour la boutique. La prothésiste doit savoir observer pour pouvoir proposer des soins en fonction de la personne. Des prothèses longues pour les femmes travaillant dans un bureau ou des prothèses plus courtes pour celles qui ont besoin d’utiliser beaucoup leurs mains pour faire la vaisselle par exemple.

Il ne faut pas se leurrer, le métier de prothésiste est également un métier commercial. La styliste doit savoir se vendre et vendre ses produits. Elle doit bien connaître les produits et être au courant des nouveautés sur le marché.

Elle doit savoir les choisir en fonction de leur qualité et de leur prix pour proposer des tarifs adaptés aux clientes. Si elle se place sur un créneau haut de gamme, les produits doivent l’être aussi sinon les clientes ne reviendront pas.

formationprothesisteongulaire-12

D’humeur féline ?

 

La prothésiste doit savoir tout gérer dans sa boutique, lorsqu’elle est à son compte. Elle doit choisir ses fournisseurs, faire les achats et vérifier les factures, gérer ses stocks, se faire connaître par la publicité, gérer la caisse, prendre les rendez-vous, vendre, être hôtesse d’accueil, faire la comptabilité…

Le métier a aussi une facette artistique (Art Nails) car elle est amenée à réaliser des décorations sur les ongles avec du vernis, de la peinture, des strass, des paillettes, des stickers.

Elle doit pouvoir offrir un large choix à ses clientes : des décorations des plus discrètes aux plus extravagantes, selon la personnalité de chacune. Elle doit donc être habile de ses mains car les motifs sur les ongles sont minuscules et demandent beaucoup de précision dans le tracé.

Elle doit être rapide pour pouvoir enchainer plusieurs clientes et surtout ne pas les faire trop attendre. C’est un métier assez physique pour les mains et les bras. La prothésiste doit être à la page pour les tendances de mode des ongles et s’adapter à sa clientèle.

Le stylisme ongulaire : un métier difficile physiquement

La prothésiste  travaille généralement de 9h à 19h ou plus tard selon le quartier et surtout si elle est à son compte, souvent même le samedi.

Elle travaille assise toute la journée sur un tabouret et penchée sur les ongles des clientes, ce qui peut entrainer des problèmes de dos, des épaules, des poignets et des doigts car les gestes sont assez répétitifs (il existe cependant plusieurs méthodes pour éviter ces problèmes physiques).

Elle doit avoir une bonne vision de près pour bien faire les poses. Elle ne doit pas être allergique à la poussière car elle travaille dans un milieu poussiéreux avec des ongles limés.

Devenir prothésiste ongulaire : lancez-vous dans le métier

Les métiers ongulaires sont de plus en plus tendance et connaissent un essor remarquable dans le monde entier. La beauté de la main est en effet devenu un critère sélectif dans de nombreux milieux.

Les offres d’emploi se multiplient dans toute la France : En 2014, on compte entre 400 et 900 offres par mois, dont 1/3 des postes adressés aux jeunes diplômées.

Si vous décidez, surtout en tant que débutant, de vous lancer comme salarié, vous trouverez très facilement du travail car les offres sont nombreuses. Vous pouvez postuler dans les salons de coiffure qui proposent de plus en plus le service de prothèse ongulaire, dans les salons d’esthétique généralistes ou dans les salons d’esthétique pour ongle.

formationprothesisteongulaire-13

Ce métier est-il bien fait pour vous ? Si vous pensez que c’est le cas, lancez-vous!

 

Le salaire brut mensuel indicatif est de 1430€ sans compter les intéressements et les pourboires que vos clientes peuvent vous donner si elles sont satisfaites de votre travail et que le courant passe bien entre vous.

D’où l’importance d’un bon contact durant la séance. Si vous souhaitez vous mettre à votre compte, commencez par choisir un lieu d’activité qui peut être votre domicile ou un coin d’une boutique existante.

Ensuite, choisissez votre statut qui peut être autoentrepreneur ou microsociété pour simplifier les démarches administratives. Vous devez disposer d’un fond pour acheter le matériel de base qui peuvent coûter assez cher comme une lampe UV, un bloc polissoir, des limes, des pinceaux, des tables, des fauteuils, des tabourets, une caisse, des étagères de rangement et des présentoirs, des ciseaux, des pinces, une ponceuse, du gel, de la résine, des vernis. Il vous faudra un budget de 450 à 850€ rien que pour le kit avec les produits.

N’oubliez pas de prévoir de l’argent pour le loyer, l’électricité, l’eau et les frais publicitaires. Maintenant vous devez établir votre clientèle. Parlez en autour de vous, le bouche à oreille est le moyen le moins cher.

Pensez à fabriquer des prospectus ou des mini affiches à déposer chez des commerçants de votre quartier. Si vous en avez les moyens, faites de la publicité dans les journaux locaux et dans les rues. Ensuite il faudra fidéliser les clientes qui peuvent revenir toutes les 3 à 4 semaines sans que vous ayez à les démarcher.

Si vous avez au moins 6 clientes par jour, vous commencerez à être rentable au bout de 18 mois.

Pour finir ce long article (et nous vous remercions de tout coeur de nous avoir lu jusqu’au bout!), nous vous rappelons nous pouvons vous mettre en contact avec les meilleures formations de France, et cela de manière complètement gratuite et sans engagement de votre part.

Pour cela, il vous suffit de remplir le formulaire ci dessous.

Témoignage intéressant d’une prothésiste ongulaire: